Weekend détente en amoureux : idées en France

Weekend détente en amoureux : idées en France
24 novembre 2020 Mireille Gignoux

Comment retrouver du pep’s après les semaines difficiles que nous venons de vivre ? La recette : un week end détente en amoureux. Travellers Society vous dévoile les adresses de dix hôtels coups de cœur, des bulles de bien-être raffinées où les soins au spa et les activités propres à chacun contribueront à rendre votre séjour inoubliable

Prieuré Baumanière, détente en amoureux entre histoire et modernité

Au cœur du village médiéval de Villeneuve-lès-Avignon, le Prieuré Baumanière, ancien couvent du XIVème siècle, se prête à une pause détente et gourmandise. Magnifiquement métamorphosé en Relais & Châteaux par Geneviève et Jean-André Charial, ce luxueux havre de paix, noyé dans la verdure, conjugue pierres centenaires, meubles contemporains et objets chinés. Une subtile harmonie entre patrimoine et modernité, déclinée dans les 38 chambres et suites disséminées dans le Prieuré, le Chapitre et l’Atrium. Et s’il est encore un peu tôt pour quelques longueurs dans la piscine extérieure, inscrivez à votre programme une découverte du luxuriant jardin de curé, un match de tennis, une balade à vélo alentour ou un soin relaxant à l’espace bien-être. Aux beaux jours, on s’attable en terrasse autour du cloître, pour succomber à la cuisine ensoleillée de Marc Fontanne, le chef étoilé qui joue notamment avec les légumes de saison et les plantes aromatiques.

Obtenez une remise exceptionnelle de 25% sur les prix les plus bas de cet hôtel proche d’Avignon avec Travellers Society

 

Hotel Tiara Yaktsa, weekend en amoureux avec vue à 180° sur la grande bleue 

Un éden à 15mn de l’effervescente Croisette. A Théoule-sur-Mer, adossé aux roches rouges du massif de l’Estérel, le Tiara Yaktsa surplombe les criques bleu indigo de la Méditerranée. Estampillée Relais & Châteaux, cette demeure a gardé le charme d’une maison de maître provençale des années 1920 avec ses lignes géométriques et ses fenêtres et balcons ouverts sur la Grande Bleue. Les 21 chambres dégagent une ambiance feutrée d’inspiration mi-orientale, mi-méditerranéenne. Difficile de résister au farniente sur un day-bed à proximité de la piscine à débordement, chauffée toute l’année, ou sur les restanques aménagées sous les pins parasols. Cette parenthèse de sérénité peut se poursuivre au spa Sothys, avant de se régaler au restaurant gastronomique l’Or Bleu. Le chef Alain Montigny concocte une cuisine créative qui fait la part belle aux produits de la mer. A savourer devant une vue à 180°.

Réservez à -15% grâce à Travellers Society et son partenaire Yonder

 

Château de l’Épinay, la vie de château en Anjou

A Saint-Georges-sur-Loire, à une quinzaine de km d’Angers, le château de l’Epinay propose une immersion dans l’atmosphère d’une demeure seigneuriale. La famille Montuoro a réhabilité cette bâtisse des XVe et XVIIIe siècles pour en faire un hôtel de 21 chambres, membre de la collection Hôtels & Préférence. Salon de musique, salon de lecture, salle de jeu et son échiquier géant, tapisseries ornées de fleur de lys, mobilier d’époque : de quoi se sentir l’âme d’un châtelain ! Dans les 17 ha du parc aux arbres centenaires, une grande piscine naturelle affirme la démarche écologique des maîtres de maison. Autres spécificités dans le même esprit : le spa qui, outre les soins avec réflexologie, reiki ou bols tibétains, propose des ateliers huiles essentielles et fleurs de Bach; le potager en permaculture qui enrichit l’offre gourmande des plats préparés par le chef italien Gregorio Sepe au restaurant L’Orangerie.

Réservez aux meilleures conditions existantes cet hôtel avec Travellers Society

 

Couvent des Minimes, retraite bien-être et gourmande idéale en couple

A Mane dans le Luberon, à l’écart du Triangle d’Or, le Couvent des Minimes constitue un repaire feutré auréolé d’un jardin en restanques, où il fait bon flâner parmi les plantes aromatiques et les arbres fruitiers. Réveillée par Fabien et Valérie Piacentino, qui lui ont insufflé un vent de modernité, cette austère bâtisse médiévale garde son authenticité. Dans les 46 chambres et suites redynamisées règnent soit une élégante atmosphère épurée, soit un style coloré plus contemporain. Coiffé d’une impressionnante charpente, le cloître, qui fait office de lounge, permet d’accéder au restaurant étoilé éponyme. Le chef Gatien Demczyna y réinvente une cuisine méridionale ponctuée de touches venues d’ailleurs et mitonne des mets plus simples pour le bistrot Le Pesquier. En contrebas, doté d’une belle piscine intérieure, le spa l’Occitane décline des soins sublimés par les bienfaits de la lavande de Haute-Provence. Une pause relaxante après un match de tennis ou une partie de pétanque.

Réservez aux meilleures conditions existantes cet hôtel avec Travellers Society

 

Villa la Coste, un concentré d’art entre les vignes

Surplombant un domaine viticole de 200ha qui célèbre l’art contemporain, la Villa La Coste, située au Puy-Ste-Réparade, est le plus prestigieuse adresse de la région aixoise. Cet hôtel, aux audacieux codes architecturaux, décline dans les 28 suites et villas, bois clair, marbre, pierre brute et verrière d’atelier, mobilier signé par le gotha des designers. Une jolie piscine et un spa ouvert sur un jardin invitent au lâcher-prise. Côté gastronomie, pas de chef étoilé, mais une cuisine principalement locavore et bio à déguster au jardin, dans la bibliothèque ou près du piano bar. Derrière la lourde porte de ce luxueux cocon, un sentier serpente entre vignes et sous-bois parmi sculptures monumentales et pavillons imaginés par de grands noms de l’art contemporain. A proximité, le chais signé Jean Nouvel se prête à une dégustation des vins bio du domaine. Un concentré de créativité voulu par le propriétaire, le collectionneur irlandais francophile Patrick McKillen. 

Avec Travellers Society, 250 € de  soins au spa sont offerts à la Villa La Coste !

 

Coeur de Megève, design au centre du village

Un emplacement unique dans l’un des villages les plus chics de Haute-Savoie. A deux pas de l’église mégevane, ce 4 étoiles, membre du groupe Steller Hotels, a été totalement rénové par Sybille de Margerie. Boutique-hôtel lifestyle, il apporte un nouveau souffle à la station plutôt ancrée dans les atmosphères de mazots montagnards. Occupant deux bâtiments, les 39 chambres et suites, tantôt mansardées, tantôt avec balcons, s’habillent de noyer et de douces tonalités rouge, jaune, bleu tandis que les salles de bains se parent de blanc et de cuivre brossé. Le spa, qui utilise les produits 100% naturels de l’américaine Tata Harper, propose un florilège de massages relaxants qui soulagent les muscles endoloris, malmenés sur les pentes enneigées. A l’heure de l’après-ski, le bar à cocktail Le Meige, animé par un champion de mixologie, et le restaurant La Muse, orchestré par le chef italien Vincenzo Regine, contribuent à créer une ambiance détendue et festive. Visiter l’hôtel Cœur de Megève.

Avec Travellers Society, 15% de remise sur votre réservation !

 

Grand Powers, entre héritage et modernité pour un weekend détente en amoureux à Paris

Au cœur du Triangle d’Or parisien, rue François 1er, balcons et bow-windows du plus pur haussmannien rythment les six étages du Grand Powers, le dernier-né des cinq étoiles de la Capitale. Un environnement élégant qui maintient l’esprit du Power ouvert en 1920. Velours, soieries, objets de curiosité et œuvres d’art, choisies par la propriétaire Alexandra Marang, se mêlent avec subtilité au marbre, au laiton, à la pierre de Paris. Endormies dans des tons vert céladon, rose poudré ou bleu, les 50 chambres, dotées de têtes de lits laquées, articulées comme un paravent, ont conservé les standards du Second Empire (hauteur de plafond, cheminée, moulures et boiseries). Sous la houlette de Maxime Raab, le restaurant Café 52 combine mets classiques et healthy, complétés par les pâtisseries sans gluten de Christophe Michalak. Au sous-sol, à côté de la salle de fitness, le spa Thala (ouvert jusqu’à minuit) dispense des soins énergisants avec les produits Dermalogica.

Réservez le Grand Powers à 25% avec Travellers Society et le Club YONDER

 

Hôtel du Rond-Point des Champs-Élysées, entre Art Déco et dolce vita

Derrière une élégante façade de marbre avec marquise Art Déco, l’Hôtel du Rond-Point des Champs-Élysées (collection Esprit de France) a été rélifté par le milanais Dimore Studio. A l’esprit des Années Folles, les designers ont ajouté un style parisien teinté d’un brin nostalgique. A la fois théâtrales et individualisées, les 36 chambres et suites mixent les styles et les genres, créant des univers inattendus. Tons rose, acajou et émeraude, lignes géométriques, imprimés léopard, papier peint rayé, étoffes précieuses, illustrations érotiques des années 1920 façon boudoir cohabitent avec des objets chinés et du mobilier contemporain. Au sous-sol, l’espace bien-être avec hammam traditionnel et piscine de 13m de long offre une pause relaxante. En soirée, le bar à cocktails avec une déclinaison de snacking ou la bibliothèque, à l’abri des regards derrière le patio, remportent tous les suffrages.

Réservez votre séjour avec 25% de remise 

 

Refuge de Solaise, assister au lever du soleil depuis son lit

On est loin du spartiate refuge de haute montagne. Plantée à 800m au-dessus de Val d’Isère, l’ancienne gare du téléphérique de Solaise a été transformée en un chaleureux hôtel 4 étoiles qui conjugue grands volumes, pierre et vieux bois. Perché à 2551m d’altitude, le Refuge de Solaise, doté de 16 chambres, 4 appartements et un dortoir de 14 couchages, garantit une déconnection totale face à un grandiose paysage alpin. Une fois les remontées mécaniques fermées (17h à 9h du matin et 23h les mercredis et samedis), on vit en autarcie : bar à cocktails, restaurant, kids club, bibliothèque, salle de projection, fitness center, piscine intérieure de 25m et un spa qui s’appuie sur les produits de l’herboristerie savoyarde Exertier. Le vrai luxe est de réserver une chambre supérieure pour assister depuis son lit au lever du soleil en panavision, avant d’aller faire une première trace dans la neige immaculée à l’ouverture de la piste.

Site de l’hôtel : Refuge de Solaise

 

Villa Maia, décor graphique avec vue plongeante sur la capitale des Gaules

Tombé amoureux du quartier lyonnais de l’Antiquaille, l’entrepreneur de travaux publics Christophe Gruy s’est entouré d’un talentueux trio pour que naisse la Villa Maïa. Jean-Michel Wilmotte a imaginé un bâtiment de béton rectiligne recouvert d’une coque en verre opaque, Jacques Grange a signé une déco néo-années 1950, Louis Benech a dessiné, à la manière d’un cloître, un jardin zen propice à la méditation. Perché sur la colline de Fourvière, ce 5 étoiles, membre des Leading Hôtels of the World, dispose de 37 chambres et suites à la décoration épurée et intemporelle avec salles de bain en marbre de Carrare. Un univers sobre qui contraste avec les couleurs vives et géométriques des parties communes. L’espace bien-être revisite les thermes romains avec voûtes antiques et colonnades en marbre autour d’un bassin de 20m. En face de l’hôtel, le restaurant Christian Têtedoie, dont les murs appartiennent au groupe Gruy, réinterprète les classiques « bocusiens ».

Site de l’hôtel : Villa Maia